Devenir sélectionneur végétal

C’est quoi ?

Comme un entraîneur choisit les meilleurs joueurs pour son équipe, il sélectionne les meilleurs végétaux. Augmenter le rendement d’une variété de légumes, améliorer la résistance d’un fruit aux maladies ou à des conditions climatiques extrêmes (sécheresse, grand froid…), ou encore créer de nouvelles espèces de fleurs sont quelques-unes des pistes de recherche. Une fois ces hybrides créés, il les fait pousser dans des champs pour les tester en conditions réelles, dernière et longue étape avant de donner le feu vert pour leur commercialisation.

J’en prends pour combien ?

5 ans après le bac dans une école d’ingénieur agricole (Angers, Clermont-Ferrand..). On y accède sur concours après 2 ans de classes préparatoires BCPST (Biologie, chimie, physique et science de la terre) (sur dossier).

Le candidat idéal ?

Il parle parfaitement l’anglais. Pour tester les nouvelles plantes en conditions réelles, il est souvent amené à séjourner longtemps à l’étranger.

Les plus ?

Les possibilités de recherche sont presque infinies. Il existe en effet des dizaines de milliers d’espèces de plantes différentes sur lesquelles il peut travailler, sans compter les variétés qu’il crée lui-même.




Les moins ?

La pression qui repose sur les épaules du sélectionneur. Il faut doubler la concurrence, être le premier à commercialiser sa nouvelle espèce.

Je travaille quand ?

Les horaires dépendent du délai imparti pour boucler un projet de recherche.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Dans les grands organismes de recherche publics (CNRS, INRA…) ou les entreprises de semences, le nombre de postes est limité, à moins de partir travailler à l’étranger.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 2.200 euros (débutant).

DR Minouto

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils