Devenir ajusteur-mouliste

C’est quoi ?

Un spécialiste du moulage. Dans son atelier, il découpe, soude et fabrique les moules qui donneront naissance aux jouets ou aux éléments qui les composent (personnages, roues, carrosserie de voiture…). Il suit pour cela un cahier des charges qui lui donnent toutes les indications dont il a besoin (dimensions, forme, nombre de pièces…).

J’en prends pour combien ?

2 ans après la 3e en BEP « métiers de la production mécanique informatisée » pour déboucher sur un bac professionnel « technicien modeleur ». Une quinzaine d’établissements préparent ces diplômes en France.

Le candidat idéal ?

Rigoureux et soigneux. Si une pièce est mal calibrée, le jouet ne peut pas être assemblé.

Les plus ?

La satisfaction d’avoir une véritable compétence qui au bout du compte donne un bel objet.




Les moins ?

Souvent debout ou courbé, devant des machines, le travail est fatigant.

Je travaille quand ?

35 heures par semaine du lundi au vendredi.

Y’a de la place pour moi ?

Peu dans le secteur du jouet, mais le mouliste peut travailler dans d’autres domaines (automobile, aéronautique…).

Combien je gagnerais par mois ?

1300 euros (débutant)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils