Devenir agent de surveillance dans un musée

C’est quoi ?

Le gardien de musée ! Il veille à ce que le public respecte les consignes durant les visites (ne pas prendre de photos, ne pas toucher les tableaux…). Une fois le musée fermé, il effectue des rondes pour vérifier que les mesures de sécurité pour protéger les œuvres sont bien actives (alarmes, détecteurs…). Il surveille aussi les écrans de contrôle dans la salle de vidéosurveillance.

J’en prends pour combien ?

Un an de formation, dès l’âge de 16 ans, en tant que stagiaire dans un musée. Il faudra auparavant réussir le concours « d’adjoint territorial du patrimoine » organisé par les centres de gestion de la fonction publique territoriale dans chaque département. Certains musées privés recrutent simplement sur entretien sans condition de diplôme.

Le candidat idéal ?

Attentif ! Certains musées ou expositions accueillent beaucoup de public, pas toujours très discipliné…

Les plus ?

Avoir le musée pour soi et profiter des expositions le soir une fois les portes fermées et les visiteurs partis.

Les moins ?

Passer de longues heures derrière des écrans à surveiller les œuvres.




Je travaille quand ?

35H par semaine, réparties du lundi au dimanche, le jour ou la nuit.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Outre les places dans les musées, l’agent de surveillance peut travailler dans les médiathèques ou les bibliothèques publiques.

Combien je gagnerais par mois ?

Environ 1.200 euros (débutant).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Devenir agent de surveillance dans un musée”

Aller à la barre d’outils