Devenir muséographe

C’est quoi ?

Un metteur en scène pour musée. Sa mission consiste à mettre en valeur les pièces exposées de manière temporaire ou permanente. Il joue pour cela sur les éclairages, les perspectives dans les salles, l’acoustique, ou encore les animations et outils destinés aux explications des pièces exposées. En collaboration avec le conservateur, il détermine les endroits et la façon dont seront disposées les œuvres, ou les machines. Il doit créer un véritable parcours qui raconte une histoire aux visiteurs.

J’en prends pour combien ?

2 ans après le bac pour décrocher un BTS design d’espace. 60 établissement préparent ce diplôme en France. Certaines écoles d’art (Esart Toulon, école d’art d’Annecy…) proposent « le diplôme national d’art et techniques option design d’espace ». Elles sont accessibles sur concours après le bac. La formation dure 3 ans.

Le candidat idéal ?

Imaginatif ! Le scénographe conçoit différentes histoires qui serviront de base au parcours final de l’exposition. Pour cela, il ne dispose au départ que des plans du musée, du thème, ainsi que des exigences de son client.

Les plus ?

« Se nourrir » des thèmes abordés au cours des différents projets.




Les moins ?

Les délais de plus en plus courts pour livrer son projet (cf. interview).

Je travaille quand ?

Entre 50 et 60h par semaine pour un projet.

Y’a de la place pour moi ?

Peu ! Seule une centaine de « vrais » muséographes exercent en France et le marché est déjà presque saturé.

Combien je gagnerais par mois ?

A partir de 1.800 euros (débutant). Cela dépend de l’activité du cabinet.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devenir muséographe”

Aller à la barre d’outils