Devenir ingénieur forage

C’est quoi ?

Celui qui conduit les opérations de forage. Ils travaillent en collaboration avec les géologues et les géophysiciens il étudie les sols pour déterminer quels types de foreuses utiliser pour atteindre le gisement pétrolifère. Car le matériel n’est pas le même selon la solidité des différentes couches de la croûte terrestre à traverser ou s’il se trouve en mer par exemple. Un premier forage dit d’exploration est réalisé pour vérifier la présence et la quantité de pétrole. S’il est abondant, il passe alors aux opération d’exploitation et supervise le travaille des techniciens foreurs.

J’en prends pour combien ?

6 ans et demi après le bac. Tout d’abord 2 ans en classe préparatoire maths-physique (MP) ou « physique chimie et science de l’ingénieur » (PCSI). Puis, à l’issue d’un concours, 3 ans dans une école d’ingénieur généraliste. A l’issue de cette formation, le candidat peut postuler au master « développement et exploitation des gisements » délivré par l’IFP School de Paris et préparé en 16 mois. La sélection se fait sur dossier et après un entretien.
Le candidat idéal ? Rigoureux. Les calculs et les moyens mis en œuvre par l’ingénieur doivent être extrêmement précis, car les sommes en jeu pour extraire le pétrole sont considérables.

Les plus ?

Se creuser les méninges. Chaque forage est un nouveau défi, il n’y a pas de routine dans ce métier.

Les moins ?

Les nombreux déplacements à l’étranger qui peuvent peser sur la vie de famille.




Je travaille quand ?

Les horaires sont normaux, c’est-à-dire 39h, lorsque l’ingénieur travaille depuis son bureau au siège de la société qui l’emploie. Mais il est souvent amené à partir à l’étranger plusieurs semaines sur les zones de forages. Les journées sont alors plus chargées.

Y’a de la place pour moi ?

Oui ! Les forages pour atteindre les gisements sont de plus en plus compliqués à mettre en œuvre. Les sociétés pétrolières recherchent régulièrement de nouveaux ingénieurs forages.

Combien je gagnerai par mois ?

A partir de 2500 euros par mois auxquels peuvent s’ajouter des primes de mer ou d’expatriation.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils